L’ITW flash de Carine Drevet, responsable haricots à la SIIM

Pourquoi le Kenya est-il le pays idéal et privilégié par la SIIM pour sa production de haricots verts ?

Le Kenya est doublement idéal pour la culture des haricots verts. D’une part, situé au niveau de l’Equateur, le pays bénéficie d’un climat extrêmement propice à la culture du haricot vert – les plantations sont cultivées sur les Hautes Terres en altitude, à plus de 1 500 mètres au-dessus de niveau de la mer. Le niveau d’humidité, les températures et l’ensoleillement sont quasiment identiques tout au long de l’année, ce qui permet une production à la fois fiable et linéaire aussi bien en qualité qu’en quantité.

D’autre part, les producteurs locaux, habitués à l’exportation depuis les années 70, disposent d’un savoir-faire très développé sur la culture du haricot vert, ce qui permet d’obtenir un produit de très grande qualité, ‘l’extra fin” notamment, extrêmement réputé et apprécié pour son goût et sa douceur en bouche.

En complément du Kenya, la SIIM propose aussi pour ses pois mangetout, les origines Guatemala et Zimbabwe. Quels sont les atouts de ces deux pays ?

Le pois mangetout, à la différence du haricot vert, est très sensible à l’humidité, il est donc difficile à cultiver pendant la saison des pluies au Kenya. Le Guatemala et le Zimbabwe ont une saison sèche pendant laquelle ils peuvent produire d’énormes volumes qui permettent de prendre le relai pendant la saison des pluies au Kenya.

On dit souvent que derrière un conditionnement se cache un profil de consommateur, quels sont selon vous les différents profils de consommateurs correspondant à vos différents conditionnements pour les haricots ?

Je ne sais pas si l’adage est aussi juste qu’il y paraît mais pour vous répondre, je dirai que le vrac en 2,7kg est destiné aux connaisseurs du haricot souvent nostalgiques de l’équeutage maison. Concernant les éboutés en barquette, le 500g s’adresse aux familles nombreuses pour un accompagnement principal. Le 350g correspond plus aux petites familles ou pour un accompagnement secondaire. Enfin, le 250g est un conditionnement bien adapté aux citadins célibataires.

A noter : le Kenya, aujourd’hui 2ème exportateur mondial de haricots verts, a commencé à exporter des haricots verts dans les années 70.

Bonne lecture et bonne découverte!

Vous souhaitez réagir ou nous faire part de vos remarques ? Rien de plus simple, contactez-nous!

News

La SIIM lance sa newsletter 5

Lorem ipsum dolor sit amet, ne decore theophrastus comprehensam vix. Viris graece vis ad. Aeque philosophia per... More...

La SIIM lance sa newsletter 4

Lorem ipsum dolor sit amet, ne decore theophrastus comprehensam vix. Viris graece vis ad. Aeque philosophia per... More...

La SIIM lance sa newsletter 3

Lorem ipsum dolor sit amet, ne decore theophrastus comprehensam vix. Viris graece vis ad. Aeque philosophia per... More...